Un peu d'histoire (Ep 2): Arjel, E-sport et Money, get away

Un peu d'histoire (Ep 2): Arjel, E-sport et Money, get away

Message par Dandeftones29 » 10 Ao√Ľt 2018, 17:10

----------------------------------------------------------------------------------------------------
Un peu d'histoire (épisode 2):

Arjel, E-sport et: "Money! get away" (reférence au titre de Pink Floyd)
----------------------------------------------------------------------------------------------------


A l'heure actuelle, ces secteurs d'activités économique, ne sont pas encore bien définis et cadrés sur le plan législatif et juridique en terme de fiscalité.

Comme à l'ère du balbutiement du poker en ligne en France à l'époque, qui a été régulé en 2010, suite à la création et à la mise en place d'une autorité administrative française, composée de plusieurs membres de collèges qui ont été nommés et élus par le gouvernement de l'époque.
Cette autorité administrative française s'appelle: l'ARJEL (dont j'en parle ici, dans ce 1er épisode) dont le principe était de trouver un moyen pour cadrer législativement tous ces flous et aspects juridique en zone grise.

Ainsi, divers débats parlementaire et divers projets de lois liés à ce sujet ont été proposés, discutés, débatues, votées, validées et appliquées,
afin de régulariser tout cela, et s'intéresse maintenant, en ce moment (depuis la deuxième décennie de ce siècle) sur le modèle économique
dans le domaine de l'E-Sport, et plus particuli√®rement dans l'univers du jeu vid√©o en ligne multijoueurs, en Lan centralis√©, reli√© avec une connexion internet, (o√Ļ je fais une petite br√®ve parenth√®se √† ce sujet, avant d'aborder ensuite bri√®vement, celui de la cryptomonnaie).

l'E-sport est arrivé en France (avec un grand retard, par rapport à d'autres pays, qui avaient déjà lancé
ce genre de compétitions bien avant la France), avec, donc, des tournois et compétitions vers la fin des années 80, en petit comité dans différentes villes, avec un système de classement et de récompenses pour le vainqueur ou les vainqueurs par équipe, puis s'est démocratisé
avec l'ère numérique à notre époque.

un certain El qui? qui a de grandes compétences et de maitrise dans ce domaine
avait déja commencé à faire parler de lui, il y a plusieurs années, et qui s'est reconverti dans une autre activité, dans d'autres contrées et horizons.

Au fil des années et de l'évolution des pratiques et usages du jeu vidéo en mode multijoueur, au sein de notre société, ceux-ci ont largement évolué,
et ont été repensé, remodelé et ainsi réadapté, notamment en matière de Game Design et de Game Play, et de par ce fait, un modèle et pan économique s'est installé dans l'univers de cette sphère.
Le concept du jeu vidéo en LAN, c'est à dire: "pratiques et usages" du jeu vidéo en mode multijoueurs sur deux machines différentes
et non connecté sur Internet à l'époque, était les suivantes:

- Pour les consoles de jeux vidéos:

* Rajouts de manettes supplémentaires afin de pouvoir jouer à deux joueurs ou plus, simultanément sur un seul écran TV, et ce, par le biais d'extensions, via des ports dédiés.
* Rajouts de consoles supplémentaires afin de jouer à deux joueurs ou plus, simultanément sur deux écrans TV différents, par le biais d'extensions de consoles supplémentaires connectées sur des ports dédiés et reliées sur la console de jeu.

- Pour les ordinateurs:
Ceux-ci étaient connectés ensembles en réseau local, en (LAN réseaux), et non connectés sur Internet, comme l'Intranet par exemple.

Toutes ces pratiques et usages ont quasiment disparu avec l'arrivée d'internet et de l'ère numérique, et par la suite, de nouveaux concepts
ont été imaginés, et de nouveaux types de modèles en terme de GameDesign, de GamePlay se sont crées logiquement par la suite.
De par ce fait, l'évolution de son modèle économique a changé, et dont l'ARJEL se penche actuellement à ce sujet.

Cette petite brève parenthèse historique que je viens de vous évoquer, étant terminée, je vais évoqué brièvement le deuxième sujet:

--------------------------
Money! get away:
--------------------------

La cryptomonnaie est arrivé quasiment en même temps (ou un peu après, selon diverses sources, au balbutiement de l'ère numérique au cours de cette fin du 20ème siècle/début 21ème siècle) et s'est démocratisé surtout au début du 21ème siècle, puis s'est transformée au fur et à mesure en une "grosse bulle économique" en terme de Retour sur investissement (ROI) dans cette sphère numérique et réel.
(c'est ce qui vas se passer également pour "la grosse bubulle de l'E-sport") :hehe: ^^

A la base, le principe de ce modèle économique a été pensé et conçut comme un schéma de pyramide de Ponzi,
combinés à d'autres types de ce genre de schémas:

- Avec un système dégressif:

concernant la récolte (le minage) et le retour sur investissement (ROI) des récoltants: (les mineurs).
Seuls les créateurs de ce concept, et ainsi que les premiers récoltants qui ont commencé à "miner de la cryptomonnaie"
(c'est à dire à produire, par échange en pair à pair et à récolter de la cryptomonnaie) vers la fin du 20ème siècle/début du 21ème siècle,
lors de sa conception), sont largement avantagés et favorisés en terme de rentabilité et de Retour sur Investissement concernant sa valeur fiduciaire.
Les récoltants qui commencent "à miner" au cours de la deuxième décennie de ce siècle, sont défavorisé, par rapport à ceux de la première décennie, car la récolte et le minage est de plus en plus long, lent et difficile et demande beaucoup de ressources
en terme de matériels informatique ainsi que de puissance en terme de calculs de processeurs, de consommation d'électricité, d'énergie, etc, etc...
et également ce qui concernent, et a, en rapport, et en lien, avec des algorithmes qui sont utilisés pour définir leurs valeurs et leur fonctionnement.

Et,

-Avec un système progressif/dégressif:

concernant la valeur fiduciaire de cette monnaie, sur le moyen/court terme, dans le marché réel, (qui a fait un gros boum en un rien de temps,
et qui continue à grimper pour le moment....).

Comme le Bitcoin, par exemple qui été conçu selon un modèle économique de Pair à Pair (P2P), avec un ROI à moyen-court terme,
et qui aura une espérance de vie, de à peu près, au pire des cas: soit un demi-siècle environ, ou (moins)
soit au meilleur des cas: un siècle, ou peut-être un petit plus, en fait, tout dépendra de la date de son Krach, car son principe de conception
a été prévu et limité à 21 millions d'unités.
Une fois cela atteint, la bulle vas logiquement éclater ou peut-être même avant son apogée, si un ou plusieurs paramètres
et éléments perturbateurs viendront entraver et parasiter son concept et son fonctionnement.

Actuellement, le cours du Bitcoin sur les marchés est de 5715,84 euros, alors qu'il n'était que de 800 et quelques euros en 2012,

A un moment donné, donc, cette grosse bulle vas gonfler, s'enflammer, ce qui engendrera un effet papillon et une grosse panique,
Ainsi ce secteur, et ce marché vont s'effondrer, puis cette bulle vas paisiblement et gentillement s'éclater,
comme dans tout système de modèle économique fluctuant et instable, lorsqu'il y a inflation et déflation, cumulée d'une grosse panique,
qui aboutira alors par un gros Krach.

Ainsi le cours et sa valeur fiduciaire vont dégringoler et chuter soit vertigineusement en un rien de temps, soit de manière lente et progressive,
ce qui engendrera un fort impact dans le système économique du marché réel de la vie courante, et de la vie quotidienne,
et ainsi, vas complètement disparaitre.
Ce qui est déjà prévu pour le Bitcoin, dont sa fin de vie est programmé soit peut-être au cours de ce 21ème siècle soit au siècle suivant,
(tout dépendra de la date de son Krach).
D'autres alternatives de cryptomonnaies ont déjà été créés, et utilisent des variantes de ce genre de concept, accumulées avec d'autres types de schémas et d'autres types de principes comme par exemple le "Litecoin" dont sa valeur fiduciaire est de 53,67 euros en ce moment même,
qui subira le même sort également que le Bitcoin, quand celui-ci (le Litecoin) aura atteint à son tour, son Krach.
Ainsi, cette cryptomonnaie, disparaitra alors, elle aussi, et d'autres arriveront sur le marché par la suite et ainsi de suite
comme dans un cercle vertueux/vicieux.

L'objectif finale, est de faire dispara√ģtre progressivement toute monnaie fiduciaire sur le long terme, en la faisant basculer vers la d√©mat√©rialisation des paiements, dans le syst√®me √©conomique de la vie quotidienne, et le dans pouvoir d'achat des m√©nages, car certains √©conomistes et autres sp√©cialistes, convergent dans ce sens, ainsi que certains d√©bats l√©gislatifs penchent √©galement √† cette solution, sur le long terme.

Voilà cette petite chronique (sous forme de mémoire) est à présent terminée, j'espère qu'elle vous a plus, et n'hésitez pas à faire des commentaires ou faire un retour, pour alimenter et compléter cette petite chronique, ou bien, si jamais, je me suis trompé dans certains détails
et autres faits historiques sur ces sujets.

En ce moment, je suis très passionnée dans tous ce qui concerne les études, dans divers domaines qui sont assez éclectique et qui se rejoignent,
surtout dans ces domaines-ci:
En Sciences Humaines et Sociales: Litt√©rature, √Čtymologie, Philosophie, Sociologie, Anthropologie, Psychologie Cognitive et Comportementale, Psychologie Sociale.
ainsi qu'en Sciences √Čconomiques et Sociales: Micro√©conomie, Macro√©conomie, Histoire Contemporaine, Sciences Politique et Juridique.

Je ferai peut-être d'autres chroniques sur d'autres sujets différents, ou aussi, en relations.

je vous file quelques petites références en vidéos, qui m'ont beaucoup aidé et que je partage avec vous:
c'est Monsieur Pierre Bourdieu, (décédé en 2002) avec le documentaire sur Youtube, qui s'intitule :

"La sociologie est un sport de combat".

https://www.youtube.com/watch?v=gYI24KtMkQk

et un documentaire sur Aaron Swartz, (génie de l'informatique libriste, hacktiviste et sociologue dans le domaine de l'Internet,
des TIC (Technologies de l'information et de la communication) qui a Ňďuvr√© et milit√© pour avoir:
l'accès à la culture et au partage du savoir et de l'information pour tout le monde, (c'est à dire, peut importe l'origine du milieu
et du contexte social et familiale, sur lequel on en est issu, et peut importe du capitale culturel qui a été transmis et hérité dans notre société).
Il √©tait pr√©curseur, du concept de Wikip√©dia, √† l'√Ęge de ses 12 ans, en 1998, et d√©c√©d√© √† 26 ans en 2013 suite √† son proc√®s.

La vidéo sur Youtube s'intitule:

"L’ENFANT DU NET : SUR LES TRACES D’AARON SWARTZ" (durée 1h45).

https://www.youtube.com/watch?v=lrkqNN1d-HM


et au niveau du coaching mental: cette vidéo sur Youtube

Votre cerveau est-il fait pour le poker? - MENTAL AU POKER #7


https://www.youtube.com/watch?v=-YkoAOUSeQk


Comment bien gérer son budget HORS Poker

https://www.youtube.com/watch?v=uZPd432g_wQ



Joueuse professionnelle de poker | L'interview de Ga√ęlle Baumann

https://www.youtube.com/watch?v=F1DoK74SYkk



Thinking Process: Coaching de Ga√ęlle Baumann √† ses d√©buts au poker (Limpers)

https://www.youtube.com/watch?v=h7gAEEoDCx8


NOSEBLEED

https://www.youtube.com/watch?v=8nm53XG0UDU.
Dandeftones29
Se prend pour Gus Hansen
Se prend pour Gus Hansen
 
Message(s) : 126
Inscription : 21 Nov 2012, 14:36

Retour vers Général

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Qui sommes-nous ?

Depuis 2007, Brest Hold'em dynamise le monde du poker associatif sur les villes de Brest et Quimper. Nous organisons des championnats live, des championnats en ligne dotés, des tournois par équipe, des weeks-end évènementiels accueillant jusqu'à 150 joueurs (les BH Series), des sorties lors des tournois extérieurs et bien plus encore !

**Nos tournois sont gratuits et réservés aux joueurs majeurs**

cron